Agence de Voyage

Tél: +41 22 365 15 65Facebook

Vos souvenirs de voyage en Birmanie

Chers amis, vous êtes nombreux, à votre retour de voyage, à partager avec nous vos impressions et vos souvenirs, vos déceptions ou vos coups de cœur, et parfois même l’adresse d’un nouvel hôtel ou d’un bon restaurant. Nous souhaitons vous remercier pour votre fidélité et votre confiance. Grâce à vous, nous approfondissons chaque jour notre connaissance du terrain, et de cet enrichissement réciproque naissent des voyages qui sont aussi un peu votre œuvre.

Birmanie – Noël 2007

 

Un grand merci à Nanda (et à son équipe), toujours aussi souriante, disponible et compétente.

Nous rentrons comblés de notre voyage en Birmanie. Malgré les événements de l’automne 2007, tout s’est déroulé sans la moindre anicroche. Le sentiment de sécurité a été total et l’accueil des Birmans sans pareil.

Sur fond de ferveur bouddhiste, nous avons rencontré, vu, goûté, admiré les merveilles de ce pays encore authentique.

Nous retenons particulièrement le survol de la plaine de Bagan en montgolfière, les pêcheurs du lac Inlé, la région isolée de Mrauk-U près du Bangladesh et la célèbre pagode Shwedagon de Rangoon.

Aller en Birmanie, c’est aussi aider les paysans à vendre leurs légumes, donner du travail aux chauffeurs, aux guides et au personnel des hôtels. Aider une population aux conditions de vie délicates.

Quelques images du voyage sont disponibles sur le site www.bonneidee.ch

Amicalement,

Christian

Bonjour !

Notre voyage extraordinaire en Birmanie a pris fin et nous tentons de reprendre nos marques dans cette Suisse si propre, si lisse, avec ses bâtiments si solides et ses habitants si méfiants, qu’elle nous paraît soudain étrangère. Heureusement, il nous reste encore des images plein la tête, les objets ramenés des quatre coins de Birmanie, nos photos et un livre passionnant acheté sur place : »Une histoire birmane ».

Bagan

Bagan

Il a fait chaud, très chaud à cette saison comme vous nous l’aviez expliqué Nanda, mais tant pis, les sourires et la bonne humeur de nos guides étaient, dès notre réveil, notre motivation première. Nous avons été subjugués par leur français et par la qualité de leurs explications, séduits par leur patience et leur enthousiasme. Il faudra le dire à l’agence sur place.

Notre fille a même eu la joie de participer à la fête de l’eau, à Bagan, avec notre adorable guide , qui se réjouissait comme une folle de pouvoir y emmener Tess.

La nourriture a toujours été délicieuse et le choix des hôtels parfaits, évidemment. La promenade en calèche à Ava restera longtemps gravée dans ma mémoire, Mingun, ainsi que le plus grand livre du monde, les jardins flottants du lac Inlé, la descente jusqu’à Sagar dans des paysages subliminaux, avec traversée d’un troupeau de vaches entre notre bateau, l’arrivée à Sagar et à Takkhaung Mwedaw avec leurs pagodes enfouies dans l’eau et la végétation, toujours dans le calme et hors masse touristique !!! Même les immeubles décrépis et rongés de Yangon étaient fascinants, contrastant terriblement avec les parcs magnifiques et bien entretenus de la ville. Ce voyage a été un retour dans le temps d’hommes et de femmes sachant encore tirer le meilleur de ce que la nature peut leur offrir.

Il n’y a jamais eu de retard dans les vols internes.

Lac Inle

Lac Inle

Voilà, vous nous en avez mis plein les yeux mais nous garderons égoïstement nos émotions dans nos coeurs, car il faut vraiment l’avoir vécu pour y croire ; aucune photo, aucun récit ne peut retranscrire la richesse et l’atmosphère de ce pays fascinant… mis à part peut être « une histoire birmane »… en ce qui concerne la chaleur écrasante et les chars à boeufs.

Mille mercis !

Claudia et Grégory (Avril 2014)

Voyage au Myanmar (Birmanie)

Birmanie - Bagan

Birmanie – Bagan

Lorsque l’on souhaite voyager en Birmanie, souvent, l’une des premières questions que l’on se pose est, doit-on suivre les appels au boycott ou pas? Mais, lorsque l’on parle de boycott, qui veut-on punir ? Pensez-vous que le propriétaire du petit restaurant dans lequel vous allez déguster un succulent repas, ou l’atelier d’artisanat local qui fabrique les merveilleuses laques que vous aurez plaisir à faire découvrir n’ont pas besoin de votre visite, de vos achats afin de survivre dans un pays où les conditions économiques sont si difficiles ? Boycotter la Birmanie, cela équivaut à maintenir dans la précarité de nombreuses personnes et de les priver de contacts avec le monde extérieur. Pourquoi se priver de voir la magnifique plaine de Bagan et ses centaines de pagodes, le Lac Inle avec ses merveilleux villages lacustres, Mandalay et les anciennes capitales, le sud-est du pays et ses surprenantes formations karstiques ? Nous ne pouvons que vous encourager à visiter la Birmanie où la spiritualité est omniprésente, sans arrière-pensée, les yeux ouverts et avec beaucoup de compassion pour ce peuple si souriant, si digne et accueillant. Merci encore Nanda pour ce magnifique voyage.

Dora et Dominique

Voyage au Myanmar (Birmanie)

Birmanie - Bouddha Marbre

Birmanie – Bouddha Marbre

Stop the Boycott of Tourism to Myanmar! Before deciding to go on our five-week trip to most of the accessible regions of Myanmar in November 2008, we did, like many other tourists we met, discuss at length whether it would be right to do so. The trip convinced us all that the boycott of tourism to Myanmar is counterproductive. It is supposedly directed against the military government, but the generals presently in power dislike tourism anyway and has done nothing to promote it since the mid-nineties. They loathe tourists who are running around with cameras and video recorders and it just suits them fine that people do not get into contact with the outside world. Tourism produces distributed income and is one of the few possibilities for a large number of people to earn much needed money and an important opportunity to get some contact with the outside world, especially for people living outside of Yangon. The junta earns enormous amounts on trade with China (precious stones/gold, teak and more) and even more with Thailand (i.e. natural gas – from fields operated by Total). This can easily be observed in the boarder areas. The junta’s income from tourism is relatively modest. Moreover, tourists can to a certain degree avoid state hotels and travel agencies using local private providers.

Birmanie - Keng Tung Minorites

Birmanie – Keng Tung Minorites

People in Myanmar need tourists, both to avoid total isolation and simply to survive economically. This is in particular true of the people who do not belong to the “Bama”=Burmese (65%), but to one of the many other ethnic groups (35%) who mostly live in remote areas that today partly are accessible to tourists. The boycott does not hurt the junta in an important way; it punishes people who already suffer from the junta’s brutal means of repression and lack of will and/or capability to improve the infrastructure and thereby the standard of living. Aung San Suu Kyi, the Lady, has called for the boycott. She is an admirable person, but one ought not disregard the fact that she is living in a golden cage in Yangon. She admits herself that she does not know the conditions under which live the non-Burmese ethnic groups. She does not have the opportunity to travel in the country and one must doubt whether she knows the impact of the boycott on ordinary people. They, on the other hand, do not know that she is the one who has called for it. She is very much admired by the people for her courage to confront the junta, but also because she is the daughter of General Aung San, assassinated in 1947. He is still the big hero in Myanmar.

Birmanie - Mandalay

Birmanie – Mandalay

In order to improve the situation and to create a basis for real democracy, Myanmar first of all needs better infrastructure, communication, education, clean water and hospitals. It is simply not true that the people in Myanmar have access to CNN and BBC. That is only the case in some places at certain times in Yangon and sometimes in a few other bigger cities. The Generals see the Army and not Myanmar as their country. It is a State in the State, an imperial power, like the British were not too long ago, who consider themselves entitled to exploit the country’s resources for their own advantage. People are also such a resource to use and abuse. The generals seem to believe they were put in charge by the divine workings of karma. Their underlings are punished for their sins in earlier lives.

Birmanie - Bouddha

Birmanie – Bouddha

The International Community should do everything in its power to assure that Human Rights are respected, that political prisoners are freed and that personal freedom and access to objective information are established. In order to achieve results, Eastern countries, like China, Thailand and Singapore, have to be part of these efforts. Without them it will not be possible to put real pressure on the generals. One can only hope that as many tourists as possible will travel there in future. It is such a breathtaking country with wonderful people who certainly do not deserve to be boycotted for no good reason.

Edith and Snorre

Bonjour Nanda,

juste un mot pour dire que nous sommes bien rentrés hier, tous les vols étaient à l’heure et bien confortables.

Notre voyage a encore une fois été bien époustouflant, tant d’impressions et d’images! Ca va prendre du temps pour tout digérer.

Le Naga Festival était un chapitre à part, mais on parlera peut-être une autre fois. Nous ne recommanderons pas d’y aller, si l’organisation ne change pas vraiment, ce qui va prendre beaucoup de temps…..

Nous regrettons rien, c’était fascinant, mais dure. (je peux vous faire suivre la correspondance email des participants si cela vous intéresse)

Par contre,  l’Amazing Resort était parfait dans tous les aspects,  et Exotissimo (Anne !!) d’une gentillesse, efficacité  et flexibilité impeccable! Et nous avons beaucoup apprécié Hnin, une guide très différente de Nyo, mais efficace, charmante et intéressante. Elle nous a fait connaitre Myanmar plus bouddhique, mystique….

Très, très cordialement

Edith et Dag

Dear Nanda,

I wanted to thank you for a marvelous trip through Myanmar: well thought-out, well organized and memorable. Sanda, our guide was very special and we came to look at her like another daughter (she is one day younger than Christina whom you know!). When we had a problem with the flight to Ngapali, she and Exotissimo reacted promptly and placed us in the Governor’s Residence Hotel which was simply spectacular. One would not expect any less from a boutique hotel owned by the Orient Express and run by their parent company, the Mandarin-Oriental Group. When we reached the Amara Ocean Hotel, the stay was simply glorious.

This trip was infinitely better than the one we took in 1997 with the alumni group of the Young President Organization (YPO), and as you had warned us the tourists’ facilities in Myanmar had improved enormously. Our only disappointment was our stay last night at the Strand, an hotel Manita and I remembering our great experience sixteen years ago, had almost « imposed » on you. What we did not realize was that the Aman hotel chain of the Amanpuri, Amandari, Amankila fame had sold their interest to a Singapore hotel group. With a facility which has probably not been improved since the Aman days, a very mediocre service, no flowers in the lobby, no vegetation and garden, no pool and located in a rundown part of Yangon, it was our worse hotel. We would not recommend it to our friends and felt badly to have forced it in our excellent program.

With our thanks, we wish you all the best. If you come to New York, please let us know. Kisses, Manita and SCOCI

 

A toute l’équipe de l’Ere du voyage,

Comment exprimer en si peu de mots le plaisir que nous avons eu à l’occasion de ces trois semaines passées en Birmanie.

Birmanie

Birmanie

Paysages magiques, habitants au sourire chaleureux, bouddhas en profusion, pagodes dorées et étincelantes,… La découverte de ce pays merveilleux fut une totale réussite grâce à la qualité de l’organisation et les connaissances sans fin de notre guide. Il a su nous plonger dans l’histoire et la culture d’un pays qui mérite d’être connu davantage et sa sociabilité nous a permis de rencontrer l’accueillant peuple birman. A peine rentrés, nos pensées sont encore là-bas. Ce voyage nous a marqués et le désir d’y retourner un jour germe déjà au fond de notre coeur. Un grand merci à l’Ere du voyage!

Françoise, Thomas et Stéphanie

 

Chère Nanda,

Quel plaisir de retrouver la Birmanie !

Birmanie - Bouddha Shan

Birmanie – Bouddha Shan

Grâce à votre connaissance et expérience de la Birmanie vous m’avez fait vivre un nouveau voyage exceptionnel hors des sentiers battus traditionnellement par les touristes. En effet, la région de l’est vers Kengtung, puis la région du nord à Myitkyina sont des endroits relativement peu fréquentés où les contacts avec les diverses ethnies sont si enrichissants et passionnants. Ensuite Bhamo avec ses magnifiques et étonnants marchés diurnes et nocturnes. Puis pour moi le clou du voyage, la descente de l’Irrawaddy sur un bateau local fut une expérience extraordinaire qui m’a permis de partager la vie pendant deux très belles journées et une nuit avec cette population birmane si chaleureuse, souriante et accueillante. Ces rencontres resteront gravées dans ma mémoire comme des moments de grand bonheur et d’échanges magnifiques. Je me réjouis déjà de mon prochain voyage dans ce pays fabuleux. Encore merci pour le professionnalisme et la gentillesse de toute votre équipe.

Jean-Pierre

Chère Nanda,
Nous sommes de retour de ce voyage magique et inoubliable. Merci pour toute l’organisation, le choix des visites et des lieux d’hébergement.

En fait, la météo a été très favorable pour notre voyage.

En réalité, elle n’a empêché aucune visite sauf le survol en montgolfière… Heureusement qu’il n’a pas fait chaud tout le temps, nous serions rentrés cuits… mon mari a particulièrement apprécié. En plus, les couleurs ressortent avec la pluie et ça donne une atmosphère magique. Le temps mitigé nous a permis de visiter Bagan et en particulier de monter sur une pagode pour la vue sans aucun touriste. Juste magique. Tin Tin nous a dit qu’avec du soleil, nous aurions dû nous agglutiner avec la foule.

Nous avons renoncé à une ou deux visites de centres artisanaux. Tin Tin a parfois proposé des inversions dans les visites pour notre confort. Nous avons croisé très peu de groupes. Ce voyage fut riche tant du point de vue culturel qu’humain.
Quant à notre guide, Tin Tin, elle est à l’image du pays, belle, souriante, accueillante et généreuse.
Tout s’est très bien passé.
Encore un grand merci pour tout et à bientôt je l’espère pour une prochaine destination…

Nadia, octobre 2011

Oman

Bonjour Nanda,

Nous passons d’agréables moments. Après le spectacle des tortues pondant sur la plage nous voici en plein désert de dunes au1000nights camp. Temps beau et agréable , excellent guide bonne nourriture. TVB. Plus d’impressions au retour.

28.1: pas pu envoyer message hier. Arrivons Nizwa, hôtel magnifique!

Bien amicalement à toute l’équipe

P-J et H

Chère Nanda,

C’est toujours un grand plaisir de pouvoir dire qu’on a été heureux au cours d’un voyage. Marie-Ange et moi trouvons que c’est un des voyages les plus réussis que nous ayont faits. Et je crois que tous les participants étaient de cet avis. Merci à vous de cette organistion parfaite. De plus, il était très intéressant de parcourir des régions encore peu visitées, presque sans touristes. Les Birmans y sont tellement souriants et accueillants. Je pense que Monsieur Wunna, notre guide, mérite une mention toute spéciale. Il a été avec nous particulièrement attentif, efficace et souriant. Il parle un français parfait et il a su nous communiquer l’amour de son pays et nous faire partager sa très vaste culture. Nous le recommandons chaleureusement à tous ceux qui pensent à un voyage au Myanmar.

Birmanie - Bagan

Birmanie – Bagan

Merci encore à vous et à bientôt.

Pierre-Guy